La jalousie qui te gruge ..!

Depuis les dernières années, on ressent un éveil de la conscience sociale en ce qui concerne la compétition malsaine. L’influence très forte des médias et des réseaux sociaux, ont évidemment accentuée un problème déjà tellement ancré. Read more…

Lorsqu’Éducation rime avec responsabilisation.

Dans le cadre d’un projet commun initié par Julie Duquette du blog Escargot et coquille, je me suis joins à d’autres parents-éducateurs de la communauté de blogueur, afin de témoigner de mon expérience de scolarisation à domicile.

Le thème proposé traite de ce que la scolarisation à domicile représente pour nous (notre famille, nos enfants), ce que ça nous apporte et comment nous le vivons au quotidien. Read more…

Qu’est-ce qui a une petite moustache et qui grignote la nuit?

Comme vous le savez, j’ai une passion débordante pour la lecture, particulièrement depuis que je scolarise mes enfants. J’ai toujours aimé lire, mais c’est devenu un sacré beau problème pour le porte-feuille familial ( lire ici: je m’excuse chéri!).

Quoi qu’il en soit, je suis toujours à la recherche de livres ludiques et intéressants. Je crois qu’on ne lira jamais assez avec nos enfants pour leur donner le goût d’apprendre et de s’évader dans le merveilleux monde de l’imaginaire. Read more…

Apprend-t-il assez?

Je vois souvent des parents inquiets de ne pas stimuler suffisamment leurs enfants sur le plan éducatif en IEF. Je peux aisément comprendre ce constat vu la pression que nous nous mettons sur les épaules, et les attentes sociale à cet égard n’aident en rien. 

À partir du moment où nous devenons parent, nous avons à coeur le soucis d’offrir le meilleur de nous-même et la culpabilité s’insinue rapidement en nous. ‘Si je l’allaite pas, est-ce qu’il va quand même grandir en santé?… Si je le laisse dormir sur le ventre et qu’il mourrait?… Si je le laisse jouer dans la cours sans moi, suis-je un parent irresponsable?...’ Read more…

Ce temps qui s’échappe…!

Depuis les derniers mois je suis habitée de plus en plus par un besoin de prendre le temps. Alors que je sillonnais les bars avec mes copines au début de ma vingtaine, je me rends compte que j’ai perdu un temps fou qui aurait pu être utilisé de bien meilleure façon.

Ceci étant, je ne suis pas quelqu’un qui cumule des regrets, mais j’en tire une leçon qui m’amène aujourd’hui à tenter de mieux choisir les activités qui remplissent mon quotidien. La grande différence étant aussi, que mes soirs et fins de semaine sont remplis d’un quotidien de maman. Je n’ai donc plus autant d’espace que je le voudrais parfois, pour m’adonner à des passes-temps personnels. Read more…

Back to top