‘Before the flood’ ou ‘Avant le déluge’

J’ai récemment partagé sur ma page Facebook un lien au documentaire de Leonardo DiCaprio, Before the flood, sur l’état actuel des changements climatiques. Comme le documentaire est 1h35 (je sais que ça peut être long lorsque l’on a un horaire surchargé), et qu’il est en anglais (bien qu’il soit possible pour vous de le sous-titrer en français sur Daily Motion), j’ai prie l’initiative de vous en faire un résumé, car il contient à mon avis un message très important.

Comme plusieurs d’entre vous s’en doute, la majorité de notre économie est basée et dépend de l’énergie fossile, soit le pétrole (moyens de transport), le charbon et le gaz naturel (l’électricité). Pour ceux qui ne lphoto-1414878611421-e61aafbe5217e savent pas, le charbon est extrait par l’explosion de montagnes, le gaz naturel par la fracturation hydraulique du sol, et le pétrole par forage et les sables bitumineux. Les sables bitumineux serait le procédé le plus destructeur qui soit, alliant un rasage complet de forêt et l’empoisonnement de fleuves et de rivières.

Tout cela, pour remplir nos réservoirs.

Ces réservoirs servent aux transports, aux usines, à l’agro-alimentation, à la construction, etc., qui relâchent du CO2 dans l’atmosphère, provoquant le réchauffement de la Terre (entraîne une fonte de la calotte polaire, la montée des eaux, inondations, sécheresses, etc.). Il y est mentionné que si rien ne change radicalement, d’ici 2040, nous pourrons traverser le Pôle Nord à la voile, et qu’il n’y aura plus de banquise dans l’Arctique en été. Or, l’Arctique est un peu comme l’air climatisé de l’hémisphère nord (dont nous faisons partis), et s’il disparaît, il y aura de gros impacts sur les conditions météo, évidemment.

Nous apprenons aussi que si la température des 10 dernières années ne baisse pas, le Groenland disparaîtra. À cela s’ajoute, la Floride, qui serait l’un des États les plus menacés par les inondations de sorte qu’actuellement, il arrive que par des journées chaudes et ensoleillées, l’eau remonte par les égouts. Ils ont donc du installer des pompes autour de la ville et niveller les routes; tout cela pour gagner seulement 45 ans de sursis selon le maire.

Mais si la situation est tant catastrophique, pourquoi n’y a-t-il pas une plus grande mobilisation? En fait, plusieurs dirigeants reçoivent des fortunes, on s’en doute, de l’industrie des énergies fossiles. Le secteur a acheté la Chambre des représentants et le Comité sur l’environnement du Sénat! Autant vous dire qu’aucune loi sur l’environnement ne passera le Congrès. Les dirigeants politiques sont donc engagés à nous mener sur une mauvaise voie dans le seul but de s’enrichir grâce aux énergies fossiles.

Poursuivons avec la Chine qui vient de déclasser les États-Unis au premier rang du plus grand pollueur du monde. Comme elle est littéralement l’usine du monde entier, elle envoie du ‘made in China’ dans tous les pays occidentaux, mais garde la pollution chez eux. Seulement dans la région de Pékin et de la péninsule de Shandong, la consommation de charbon équivaut à celle de tous les États-Unis! La population s’inquiète et doit porter des masques pour sortir vu la piètre qualité de l’air. Ils seraient actuellement en transition vers l’énergie renouvelable (solaire et éolien), mais tout n’est pas gagné.

Nos océans et nos forêts ont un rôle tampon car ils absorbent le CO2 et ont donc un impact positif sur la stabilisation du climat. Toutefois, comme nous en produisons à une vitesse trop élevée, ils n’ont plus la capacité de faire le travail aussi vite. Les arbres qui en emmagasinent deviennent de vrais bombes de CO2, et le rejettent dans l’air lorsque de grandes forêts sont brûlées volontairement pour créer des plantations d’huile de palme (l’huile végétale la moins cher du monde). Cette huile on l’a retrouve dans tout. Dans la nourriture, dans les détergents, dans les cosmétiques, etc. Comme l’huile est abordable et rapporte d’énormes bénéfices aux industries, le massacre continu.photo-1455619901555-8212a7312f41

Ils ont ainsi détruit plus de 80% des forêts d’Indonésie, voyant les populations d’orang outang, d’éléphants et autres animaux s’effacer. La solution demeure entre les mains de chacun d’entre nous par nos choix alimentaires, et dans les produits que nous choisissons ou pas de consommer à l’épicerie.

Or, de toutes les causes de déforestation tropicale, l’élevage de bovin demeure en tête de liste. Ainsi, 47% dlivestock-384628_1920es terres aux États-Unis sont utilisées pour la production alimentaire et 70% de ces terres, servent à la culture des aliments du bétail. Seulement 1% est consacré à la culture d’aliments frais de base, soit les fruits, légumes, noix, etc. Les bovins produisent du méthane lorsqu’ils s’alimentent. Le méthane est un puissant gaz à effet de serre ( 1 molécule de méthane équivaut à 23 molécules de CO2!), et de toute la quantité relâchée dans l’atmosphère, la majorité provient de l’élevage de bovin! Il est alors démontré que de petits changements quotidiens, comme de remplacer la consommation de boeuf par le poulet par exemple, pourrait contribuer à réduire de 80% les émissions de gaz selon l’endroit où l’on vit.

D’autre part, LA solution qui demeure la plus optimiste pour l’espoir d’une amélioration rapide des changements climatiques serait la taxe carbone. Elle consiste à taxer toutes les activités qui rejettent du carbone dans l’atmosphère. Ils l’ont fait par exemple avec la cigarette, et on a pu constater une baisse des fumeurs… Si nous aurions continuer de miser uniquement sur les bénéfices santé d’arrêter de fumer, la route aurait été encore très longue!220px-down_the_rabbit_hole Lorsqu’on coupe dans le ‘gras’, alors là, les gens se mobilisent! La taxe carbone inciterait donc à aller dans la bonne direction avant qu’il ne soit trop tard (si ce n’est déjà fait).

Le problème est que cette taxe doit être imposée par les Élus et nous avons déjà abordé la notion de corruption à ce niveau. En contre partie, les élus sont à l’écoute du peuple car c’est le peuple qui vote aux élections. Si nous nous mobilisons tous vers ce but commun, ils n’auront pas d’autres choix que de suivre la masse. Les dirigeants savent qu’ils n’ont pas a gagner les débat scientifiques, qu’ils n’ont qu’à diviser le public en faisant de la désinformation. À titre d’exemple, en Suède, la population a fait pression et le premier ministre a annoncé qu’ils seraient les premiers à s’affranchir des énergies fossiles pour se tourner vers les énergies renouvelables.

Le topo si rien n’est fait : les récifs coralliens vont mourir avant le cap des 2 degrés (nous sommes à 0,85 en ce moment). À 3-40, des vagues de chaleur rendront certaines régions complètement inhabitables, l’agriculture sera impossible au niveau de l’équateur, trop de populations mourront de faim et de soif et migreront vers les endroits où la nourriture demeure facile d’accès (je vous laisse réfléchir à ça!), nous assisterons à des guerres pour la survie de l’humanité.

Le Groenland a déjà atteint son point de bascule car pour la première fois, toute la glace en surface a fondu et il commence à ne plus être en mesure de jouer son rôle de ‘refroidisseur’. L’accord récemment signé à Paris est un pas vers l’avant, mais est-ce assez ? L’objectif à atteindre est de maximum 1,5 degré et il n’y a eu aucune mention de la taxe carbone.

Chacun d’entre nous peut faire de réels changements en commençant par notre consommation qui est sans cesse trop grande et trop importante pour nos besoins réels. Nous pouvons et nous devons changer notre façon de consommer, notre implication et notre pression sur les dirigeants. Ça dépend de nous tous! Vous pouvez commencer par un virage en douceur vers une diminution de votre consommation de viande, jusqu’à cesser de remplir votre panier de ‘bébelle’ au dollorama… juste parce que tsé, ça coûte juste 1$! Mais ces bébelle la sont tu réellement utiles? Quelle valeur transmets tu à tes enfants par cet exemple là? Je m’inclus dans ce bateau car nous sommes tous concernés et si tous ensemble on s’entraide, on arrivera à se créer un monde plus beau où vivre avec moins, peut vouloir dire vivre avec plus! xx

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Back to top